Poursuite du soutien à la militante syndicale licenciée Monica Okpe

13 February 2012: Monica Okpe, une représentante du Syndicat des travailleurs du transport d’Oslo, a été licenciée pratiquement sans préavis au terminal Ulven de DHL en Norvège, au mois de mai.

La raison donnée était trois prétendues absences non autorisées et une arrivée tardive. Monica réfute ces allégations et ses nombreux sympathisants font remarquer qu’en Norvège, on ne peut être licencié sur-le-champ que pour faute grave, comme par exemple pour vol ou sabotage, mais pas pour être arrivé 50 minutes en retard.

Le sentiment est très répandu chez les syndicalistes du pays que son licenciement a un rapport avec l’excellence de son travail syndical, notamment pour avoir participé à l’organisation d’une grève nationale qui a obtenu des changements majeurs aux règles applicables au travail temporaire, aux agences d’emploi et aux contrats de courte durée.

La Confédération norvégienne des syndicats (LO) et le Syndicat norvégien des travailleurs du transport ont déposé, à la fois devant les juridictions civile et du travail, des recours contestant le licenciement de Monica.

Le Président du Syndicat norvégien des travailleurs du transport, Roger Hansen, a déclaré : “Les motifs de licenciement invoqués par DHL suffisent à eux seuls à démontrer que l’entreprise veut se débarrasser d’un de nos dirigeants emblématiques. Il s’agit d’une attaque inacceptable contre une représentante active et de qualité.”

L’affaire a mobilisé un soutien à Monica et donné lieu à une manifestation devant DHL Ulven en juin et à de nombreuses autres, en octobre, devant des sites de DHL dans le monde entier dans le cadre d’une journée d’action s’inscrivant dans la semaine d’action de l’ITF pour le transport.

À la suite des campagnes menées par les syndicats des travailleurs du transport et de l’alimentation, Kraft Food, premier client de DHL en Norvège, a annoncé qu’il mettrait fin à son contrat avec elle l’an prochain. Pour les syndicats, une seule issue est acceptable : que Monica soit réintégrée et autorisée à reprendre ses activités de représentante syndicale chez DHL.

more stories

04-12-2012

Burhan Ervan

04-12-2012

Ali Yilmaz

04-12-2012

İlker Dingil

04-12-2012

Vural Erkol

04-12-2012

Dogan Ervan